Netanyahou n’était pas très enthousiaste à l’idée de recevoir Federica Mogherini

La nouvelle représentante des Affaires étrangères de l’Union européenne, Federica Mogherini, a été reçue en Israël par son homologue du gouvernement israélien, Avigdor Lieberman et par le Premier ministre. Tandis que Lieberman lui déclarait dans une conférence de presse commune que les Israéliens étaient prêts à reprendre les négociations avec les Palestiniens, Netanyahou lui affirmait : « Les territoires ne sont pas la cause des émeutes en Israël, ni celui du conflit qui nous oppose au Palestiniens, mais c’est notre présence sur cette terre qu’ils combattent. Jérusalem n’est pas une implantation, mais notre capitale. Il faudra bien que les Palestiniens s’habituent à cette idée. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *