Netanyahou : « La Guerre du Liban a été hésitante, elle ne le sera plus »

Prenant la parole au 10e anniversaire à la Knesset de la Seconde Guerre du Liban, le Premier ministre Binyamin Netanyahou promet qu’Israël arrêtera toutes les tentatives d’armer le Hezbollah : « Nous allons arrêter le transfert d’armes de l’Iran au Liban. »

« La guerre du Liban a quelques réalisations, mais aussi nous a forcés à faire un peu d’introspection sérieuse. Cette guerre était hésitante, elle ne la sera plus. Nous avons dû retrousser nos manches et commencer à changer notre façon de voir. Le processus d’apprentissage des leçons et leur mise en œuvre continue à ce jour, » a déclaré Netanyahou.

« Notre frontière avec le Liban reste calme, mais cela est conditionnelle à une chose, efficace et dissuasive, pas une chose une seule fois, mais en cours d’intense observation. Je dis aux ennemis d’Israël : Nous allons répondre par la force à toute agression. Nos ennemis nous ont mal jugé il y a dix ans, je ne recommande pas qu’ils essaient de nouveau. Tsahal est prêt à porter un coup difficile à ces ennemis… »

Le Premier ministre a souligné dans son discours que la lutte contre les terroristes ne concerne pas seulement Israël, et a souligné que la lutte contre les organisations terroristes dans le nord continue. « Nous avons agi et agissons pour empêcher le transfert d’armes de l’Iran au Liban et au Hezbollah par la Syrie, » a souligné Netanyahou.

Les bombardements attribués à Israël ces dernières années visaient les positions du Hezbollah en Syrie, dans le cadre des efforts visant à empêcher le groupe terroriste d’obtenir des armes avancées de l’Iran en échange de son soutien au régime d’Assad.

Après avoir maintenu longtemps une politique d’ambiguïté en ce qui concerne les frappes aériennes, Netanyahou a récemment confirmé pour la première fois qu’Israël mène occasionnellement des activités militaires en Syrie pour prévenir les menaces à ses frontières. « Israël est actif de temps à autre en Syrie, » a déclaré Netanyahou lors d’une conférence en décembre dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *