Netanyahou invite le chef du Mossad aux réunions avec Poutine.

Benjamin Netanyahou s’est rendu à Sotchi pour une brève visite afin de partager avec le président russe Vladimir Poutine ses craintes concernant le renforcement des positions de l’Iran en Syrie et au Moyen-Orient.

Le chef du gouvernement israélien était accompagné par le directeur du Mossad Yossi Cohen, qui a averti que le soutien de l’Iran par Moscou pourrait conduire à l’aggravation de la situation dans la région. Selon le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

L’entretien à la résidence présidentielle de Botcharov Routcheï s’est déroulé d’abord en tête-à-tête, puis dans un format élargi. Du côté russe étaient présents le Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le conseiller du président Iouri Ouchakov et le vice-premier ministre Arkadi Dvorkovitch. Du côté israélien, hormis le chef du renseignement, était présent le président du Conseil de sécurité nationale Meir Ben Shabbat.Benjamin Netanyahu a immédiatement «pris le taureau par les cornes» en déclarant que le renforcement des positions de l’Iran en Syrie était une menace pour Israël, le Moyen-Orient et le monde entier. Selon lui, l’Iran contrôle le Liban et «se trouve également à un stade avancé d’influence sur l’Irak et le Yémen». Netanyahu s’est dit d’accord avec Poutine concernant le fait que des efforts conjoints étaient primordiaux pour vaincre l’organisation terroriste Daech. «Mais le fait est que là où Daech est vaincu et d’où le terrorisme disparaît, l’Iran arrive, a déclaré le premier ministre israélien. Nous ne devons jamais oublier que l’Iran continue de menacer chaque jour l’État d’Israël…»

 

Lire la suite sur israelvalley.com