Netanyahou : il n’y a pas lieu de discriminer les arabes israéliens

Après la décision du maire de d’Ashkelon de restreindre le travail d’arabes israéliens dans les écoles de la ville et près des lieux publics, le Premier ministre estime que la discrimination contre les citoyens arabes n’a pas lieu d’être. « Ils ne doivent pas être punis à cause d’une petite minorité violente. Soyons plutôt déterminés contre ceux qui violent la loi », a estimé Binyamin Netanyahou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *