Netanyahou gèle la construction et Bennett se tait

Les dirigeants des villes de Judée-Samarie avertissent qu’en gardant le silence sur le gel des constructions du Premier ministre, les Sionistes-religieux ne répondent pas aux besoins de leurs mandants.

Les critiques et condamnations des organisations diverses qui se battent pour dégeler la construction en Judée-Samarie se réchauffent, des contestataires officiels ont trouvé une nouvelle cible, le ministre de l’Éducation, Naftali Bennett.

Dans les annonces publiées sur divers sites de médias sociaux au cours de cette fin de semaine, l’organisation a attaqué le président Naftali Bennett, l’une d’elles s’écrie : « Bibi gèle la construction et Bennett se tait ! »

Selon un responsable de l’organisation, le ministre Bennett est la seule personne capable d’arrêter le gel des constructions, mais il n’exerce pas son pouvoir politique pour le faire. « Le Ministre Naftali Bennett doit décider s’il suit le Premier ministre Binyamin Netanyahou, dans ce cas, il doit s’attendre à un leadership renouvelé et modifié. »

Rafi Zilberman, président du secrétariat de Beit Haggai, a précisé que « les communautés de Judée-Samarie ont soutenu et voté pour Bennett, afin qu’il nous défende. Deri est inquiet au sujet de la transparence, les orthodoxes sont inquiets à propos de l’annulation du projet de loi sur la conscription et Bennett n’est pas intéressé par le public qui l’a envoyé à la Knesset. Apparemment, nous avons choisi Bennett et avons reçu Bibi. »

Le président du secrétariat de la communauté de Kida, Yossi Ravi, a acquiescé à cette définition, ajoutant « nous exigeons que Bennett et d’autres membres de la Knesset arrêtent de parler et commencent à agir. Nous sommes emplis de leurs mots d’encouragement sur les communautés, mais, s’ils ne commencent pas à mettre ces paroles en action, ils devront arrêter de solliciter nos votes. À ce stade, il n’y a pas de différence entre Bennett et Bibi. »

Avinoam Goelman, l’un des leaders de la campagne pour mettre fin au gel des constructions, a exigé que les Sionistes-religieux commencent à agir de manière décisive. « Les orthodoxes savent comment manipuler le pouvoir politique et obtenir des résultats… alors que Bennett donne son blanc-seing sur ce gel honteux. Bennett a le pouvoir politique de le faire, mais il doit prouver qu’il a envie de le faire. »

3 pensées sur “Netanyahou gèle la construction et Bennett se tait

  • 12 novembre 2015 à 21 h 51 min
    Permalink

    Je soutiens bennett et je demande au peuple juif de le soutenir pour récupéré les terres que les palestiniens ont volé

    Répondre
  • 12 novembre 2015 à 20 h 36 min
    Permalink

    Demi-lune ,parfait commentaire.

    Répondre
  • 12 novembre 2015 à 19 h 44 min
    Permalink

    Quelle mauvaise foi vraiment. Les résultats des urnes l’ont montré. Les habitants des implantations ont voté en majorité pour Bibi. Si cela n’avait pas été le cas, aujourd’hui Bennett aurait bien plus que huit mandats et un véritable pouvoir d’action. Que veulent-ils ? Que Bennett pose la menace de sa démission sur la table ? Netanyahu n’attend que ça et ce ne sera pas pour construire mais pour faire rentre Herzog et Livni ou Lapid. Si aujourd’hui on a droit au tandem Bibi-Yaalon (qui bloque Élie Bendahan et rogne son autorité à son poste de vice-ministre de la Défense) c’est bien à cause du vote des implantations pour Bibi. Ils se sont laisse embobiner, ils n’ont qu’à s’en prendre qu’à eux-mêmes mais en vérité ils ont peur de s’en prendre à Bibi et ont trouvé un bouc-emissaire bien commode.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.