Netanyahou : « Et le monde se tait »

Le Premier ministre israélien a pointé un doigt accusateur en direction du président palestinien. « Cet attentat est la conséquence directe de l’incitation à la violence proférée par Mahmoud Abbas et par le Hamas que le monde ne veut pas entendre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *