Netanyahou aux élections 2015 : c’est pas gagné !

Netanyahou parlemente avec les orthodoxes et Lieberman pour éviter des élections. Le Premier ministre a passé son week-end à la recherche de solutions pour sauver le gouvernement actuel et reporter les élections. C’est vrai, ce n’est un secret pour personne, mais il se retrouve aujourd’hui avec une autre source de problème : Gidon Saar 

Dans les négociations qu’il mène avec les orthodoxes et son partenaire de coalition Avigdor Lieberman (Israël Beiteinu), Binyamin Netanyahou, est d’une immense discrétion. Son cabinet nie les rapports de la presse, tandis que le bureau du ministre des Affaires étrangères déclare que Lieberman ne reviendra pas sur sa parole et n’acceptera pas un gouvernement alternatif. Une réunion de fin de soirée entre Netanyahou et Lieberman a pourtant déclenché une vague de rumeurs samedi soir lorsque le Premier ministre est arrivé à la maison du ministre des Affaires étrangères à Nokdim, où Lieberman est en Shiva (rituel de deuil juif) pour sa mère qui est décédée. Lors de la visite, les deux hommes  ont tenu une conversation privée qui a duré très longtemps.

lieberman

Des sources politiques ont affirmé que Netanyahou essaye de convaincre Lieberman de le laisser former un gouvernement alternatif avec les factions ultra-orthodoxes. Par contre, des sources proches du ministre ont déclaré samedi soir que « Lieberman est quelqu’un qui tient sa parole », et s’il dit « c’est soit cette coalition, soit des élections », alors il n’y aura aucune autre éventualité. »

D’autre part, le Premier ministre cherche également à avancer les primaires du Likoud pour contrecarrer Saar, qui n’a toujours pas annoncé sa candidature aux primaires du Likoud, mais Netanyahou fera tout ce qui est en son pouvoir pour tenter d’entraver ses ambitions politiques. Pour ce faire, il a annoncé que le Likoud tiendrait une conférence du Parti ce lundi à 17 heures. La conférence se tiendra à Ariel, traitera de quatre propositions sur la manière de construire la liste du parti, mais surtout de faire avancer les primaires pour donner à Saar le moins de temps possible pour préparer le vote.

gidon saar

Le Premier ministre Netanyahou est censé superviser la conférence, mais on comprend mal pourquoi elle a été programmée à la même heure que le vote important au parlement israélien sur la dissolution de la Knesset, et si les députés et les ministres du Likoud seront à la Knesset ou au la conférence au moment du vote.

Pendant ce temps, Yariv Levin du Likoud a déclaré samedi qu’il n’y avait toujours pas de date fixée pour une réunion du Comité de la Knesset pour préparer la proposition de projet de loi pour les deuxième et troisième lectures sur la dissolution de la Knesset. Des sources politiques affirment que Netanyahou veut reporter le vote de lundi sur la dissolution de la Knesset afin d’épuiser toutes les possibilités de former un gouvernement alternatif.

levin

Mais la gauche ne l’entend pas de cette oreille et « le vote sur la dissolution de la Knesset se déroulera comme prévu ce lundi 8 décembre et les élections auront lieu le 17 mars. Des sources du Likoud ont déclaré que  » les choses n’étaient pas claires. Pourquoi le Premier ministre a tenu cette conférence le jour du vote sur la dissolution de la Knesset. Il est également difficile de savoir comment les choses se feront sur un plan technique. Une conférence du parti à Ariel qui vide la Knesset et reporte un vote sur sa dissolution est une décision bizarre. »

miri regev

Miri Regev députée du Likoud, qui est à la tête du Comité de l’Intérieur de la Knesset, a commenté la possibilité d’une candidature de Saar contre Netanyahou, en disant: « J’appelle Gideon Saar à revenir à la maison. » Elle a poursuivi son commentaire, laissant deviner qu’elle pense que Saar pourrait vaincre Netanyahou. « Je n’ai aucun doute que s’il s’exécute, il pourrait changer la réalité actuelle, » a-t-elle a ajouté. Un sondage publié vendredi révèle que parmi le grand public, 43 pour cent des Israéliens préfèrent Saar à Netanyahou. En effet, le Premier ministre n’a obtenu que 38 pour cent de soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *