L’interdiction de monter sur le Mont du Temple appliquée aussi aux députés arabes

Le cabinet du Premier ministre précise ce matin que la décision prise par Binyamin Netanyahou de ne plus autoriser la visite de ministres et députés sur le Mont du Temple s’appliquera aussi bien aux élus juifs et non juifs de la Knesset. L’entourage du chef du gouvernement fait également remarquer que la police a également empêché des personnalités de l’Autorité palestinienne de se rendre sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *