« Ne négociez pas avec le Hamas pour libérer mon fils » (père d’un détenu à Gaza)

Le père d’Avera Mangistu, un Israélien détenu en captivité par le Hamas à Gaza, a exhorté le gouvernement à ne pas négocier avec le groupe terroriste pour assurer la libération de son fils, exigeant que les dirigeants de Gaza obéissent aux principes de la loi internationale et islamique……Détails…….

« Je dis que mon fils doit être libéré sans négociation. Je ne préfère pas négocier avec le Hamas », a déclaré mercredi Sha’aban Al-Sayeed à i24NEWS, dont le fils Hisham est captif depuis plus de deux ans dans l’enclave palestinienne.
« Les gens devraient faire pression sur le Hamas et leur expliquer qu’ils doivent renvoyer un civil malade chez lui, qu’il n’est pas un soldat », a-t-il ajouté.
« Il est également interdit par la loi islamique de prendre des otages. Si vous êtes musulman, laissez-lui sa liberté, » a-t-il lancé.
Outre le civil Avera Mengistu, qui souffre de troubles mentaux, le Hamas détient les corps deux soldats israéliens tués lors de l’Opération Bordure Protectrice à l’été 2014, Oron Shaul et Hadar Goldin.
Les cas de deux citoyens bédouins israéliens, Hisham Al-Sayeed et Jumaa Abu Ghanima – qui ont traversé Gaza depuis exactement un an -ont suscité moins d’attention.
Hisham, qui a été repéré à Gaza le 20 avril 2015, souffre lui aussi de problèmes psychiatriques: dans son dossier médical transmis à Human Rights Watch (HRW), il est présenté comme un « patient connu depuis plusieurs années dans les services psychiatriques ».
Les voisins et les commerçants de la ville d’al-Hura, dont il est originaire, ont déclaré à HRW plus tôt cette année que l’homme de 29 ans flânait souvent entre les maisons et les magasins du quartier pour occuper son temps.

Lire la suite sur koide9enisrael