Nasrallah craint une guerre entre Sunnites et Chiites au Liban

Le secrétaire général du mouvement terroriste libanais Hezbollah, Hassan Nasrallah, a mis en garde samedi contre une guerre sunnito-chiite au Liban, appelant ses partisans « à la retenue » à la suite du double attentat-suicide perpétré jeudi à Bourj el-Brajneh, dans la banlieue sud de Beyrouth. « Même si l’enquête révèle que des Syriens ou des Palestiniens sont impliqués dans les attaques, cela ne veut pas dire qu’il faut pointer du doigt une communauté en particulier », a dit le chef du parti chiite libanais.

S’adressant aux réfugiés syriens et palestiniens au Liban, il a dit : « Peu importe votre appartenance politique, nous avons tous intérêt à barrer la voie aux groupes terroristes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *