Naftali Bennett s’insurge contre la violence à Jérusalem

« Celui qui a peur de construire à Jérusalem, celui qui montre de la modération face aux violences incitées par les mouvements terroristes, les jets de pierres, les jets de bombes incendiaires, les attaques terroristes contre le tramway ou contre une station d’essence, annonce au monde et aux arabes qu’il renonce à sa souveraineté à Jérusalem. Il ne peut y avoir de sécurité si Israël n’affirme pas sa souveraineté. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *