N. Bennett: « nous allons annexer Ma’aleh Adumim puis toute la zone C »

Le ministre Naftali Bennett a déclaré lundi à Ma’aleh Adumim que son parti avançait une loi pour annexer Ma’aleh Adumim dans le cadre d’une stratégie visant à annexer toute la zone C en Judée Samarie.

M. Bennett s’exprimait lors d’une réunion avec le maire de Ma’aleh Adumim, Benny Kashriel, et a déclaré qu’il s’attendait à ce que tous les membres du gouvernement appuient la loi.

« Les citoyens d’Israël ont payé par un nombre sans fin de victimes cette politique messianique d’un Etat palestinien », a déclaré M. Bennett.

« Nous devons cesser de marcher vers la voie injuste d’un État palestinien et imposer la loi israélienne à Ma’aleh Adumim, à la vallée du Jourdain, à Ofra, Ariel et à toute la zone C dès que possible. C’est ainsi que nous gagnons. »

Le leader du parti HaBayit HaYehudi a déclaré qu’il y avait une petite fenêtre d’opportunité pour commencer à annexer la zone C, en référence à ce qui devrait être la politique favorable du président élu Donal Trump envers Israël.

M. Bennett a déclaré que tous les partis de coalition soutiennent la loi d’annexion de Ma’aleh Adumim, mais a également appelé «tous les membres du gouvernement» à l’appuyer également. « Il n’y a pas de gouvernement nationaliste sans cette loi, » a-t-il sèchement avancé.

« C’est la dernière occasion, avant que la communauté internationale n’impose un état de terreur donnant sur la Route 6. Notre souveraineté ou la Palestine, il n’y a pas d’autre option. »

7 pensées sur “N. Bennett: « nous allons annexer Ma’aleh Adumim puis toute la zone C »

  • 4 janvier 2017 à 11 h 44 min
    Permalink

    S’il y a une raison valable d’annexer peu à peu, qu’il veuille nous l’expliquer. Si l’annexion de Ma’ale Adumim est une annexion unique et ne fait pas partie d’un plan plus vaste les juifs seront encore dupés. Veuillez nous donner le calendrier des annexes proposées avec une explication quant à l’ordre visé.

    Répondre
  • 4 janvier 2017 à 5 h 15 min
    Permalink

    Il devrait reintegrer la Judée; pas petit a petit pour mettre en colere la communaute arabe ce qui se fera que soit d’un coup ou par etapes; c’est la demonstration des perfide leader a la tete du pays.il est comme tsipi livni un opportuniste pour sa carriere

    Répondre
  • 3 janvier 2017 à 14 h 54 min
    Permalink

    L’annexion, le terme est impropre, et devrait être actualisation de notre terre, de notre patrimoine soumis trop longtemps aux dictats de nos ennemis Muz ou Onusiens..Ce qui , avec Eurabia veut dire la même chose, donc la réintégration de droit de cette zone doit se faire rapidement pour mettre un terme à cette mascarade, auquel c’est vrai de nombreux gauchisants laïques ont participé, je pense en particulier à Moshe Dayan, qui a remis à la Jordanie la clef des lieux saints…Ce qui démontre une fois de plus l’adage soit bon avec eux,tend leur une main fraternelle , ils te demanderont le bras et le reste et te chasseront de ta maison…. Totalement absurde et improductif…Quand on voit l’impasse politiquo médiatique que cela a créé, puisqu’ Israël devient l’envahisseur de sa propre terre….

    Répondre
  • 3 janvier 2017 à 14 h 53 min
    Permalink

    Mais bien sûr que depuis longtemps cela aurait dû être fait! les nations unies (contre Israël) et les arabomerdes ne sont que des instruments afin de nous réveiller et de prendre conscience à notre terre, à notre héritage.

    Répondre
  • 3 janvier 2017 à 6 h 21 min
    Permalink

    De quel annexion parle tu mon Cher Ministre tout Israel ou toute la Palestine pour D’autre appartien au people Juif donc mon Cher Ministre si tu est Juif cette terre appartien a tes ancetres donc a toi et a tout les Juifs du monde j’espere qu’il a compris .

    Répondre
    • 3 janvier 2017 à 8 h 31 min
      Permalink

      @tulip

      par contre votre reponse est elle incomprehensible et pleine de fautes d’orthographe

      de quel droit vous permettez vous de tutoyer monsieur benett????

      Répondre
    • 3 janvier 2017 à 8 h 40 min
      Permalink

      L’annexion de la Jordanie n’a été acceptée sur aucune base juridique, et la plupart des pays arabes s’y sont opposés, jusqu’en 1988, date à laquelle la Jordanie a renoncé à sa revendication sur le territoire.

      Ainsi, le statut juridique original du territoire a été rétabli, à savoir un territoire désigné comme maison nationale pour le peuple juif, qui avait un « droit de possession » pendant la domination jordanienne alors qu’ils étaient absents du territoire pendant plusieurs années en raison de la guerre qui leur a été imposée, et y sont maintenant revenus.

      En conséquence, Israël a mis en œuvre une politique qui permet aux juifs de vivre volontairement sur le territoire conformément aux lois prescrites par le gouvernement israélien et supervisées par le système juridique israélien, tandis que leur présence continue est soumise aux résultats du processus de négociation. Ils sont ainsi des otages mis sur la ligne de front sans assurance de rester.

      Avec l’engagement international de gouverner le territoire et de garantir les droits de la population locale et de l’ordre public, Israël a également le plein droit de revendiquer la souveraineté sur ces territoires et tous les gouvernements israéliens le pensent mais ils ont choisi de ne pas les incorporer et de prendre une approche pragmatique afin de permettre des négociations de paix avec des représentants du peuple palestinien et des États arabes.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.