N. Bennett menace le Liban en cas d’agression du Hezbollah

Israël ne doit plus dissocier le Hezbollah de l’État libanais, après les propos récents du président libanais Michel Aoun sur les armes du parti chiite, a déclaré le ministre israélien de l’Éducation, Naftali Bennett, dans un article publié vendredi par le quotidien israélien Haaretz.

Au moment de la guerre de 2006, « le Liban s’était lui-même présenté comme un pays qui veut du calme, qui n’a pas d’influence sur le Hezbollah », explique M. Bennett dans un article signé Amos Harel. « Aujourd’hui, le Hezbollah est incorporé au sein du Liban souverain. Il fait partie du gouvernement et, selon le président, des forces de sécurité du pays. L’organisation a perdu sa capacité à se présenter comme un groupe voyou », poursuit-il.

Une pensée sur “N. Bennett menace le Liban en cas d’agression du Hezbollah

  • Avatar
    13 mars 2017 à 20 h 10 min
    Permalink

    Il est pire que le grand pretre servant le judaisme reforme de premier ministre nietaniais hu ben-et dira ce qui est utile pour son rating de grossir il peus demissioner pour son desaccord avec le regime au lieu de l’utilier comme tranplin personnel de carriere deux cent milles missiles sur Israel et c’est ses minables a la tete Israel l’ont autorise

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *