Moshe Katzav demande, après Ehud Olmert, une grâce présidentielle

L’ancien président Moshe Katzav a demandé au président Reuven Rivlin de lui accorder une grâce qui supprimeraient les sévères restrictions qui lui ont été infligées après sa libération.

Katsav a été libéré de prison il y a huit mois après avoir purgé une peine de cinq ans. En raison du fait qu’il a été libéré en avance sur sa peine, il est soumis à une série de restrictions. Comme le fait de ne pas pouvoir voyager à l’étranger, de ne pas pouvoir déménager, ou de ne pas pouvoir communiquer dans la presse.

Moshe Katzav ©Youtube

s

Lire la suite sur jssnews.com