Moscou rejette la souveraineté d’Israël sur le Golan

Moscou rejette la notion de souveraineté israélienne sur le Golan

Deux jours après que Netanyahu a déclaré que Poutine comprend l’importance de ce territoire pour Israël, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que tout changement de statut sur le Golan violerait la résolution de l’ONU

La ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Moallem à Moscou, en Russie, le 30 août 2018. (Photo AP / Alexander Zemlianichenko)

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a indiqué mercredi que son pays n’accepterait aucun changement de statut pour les hauteurs du Golan, ce que Moscou, avec la grande majorité de la communauté internationale, considère comme un territoire syrien occupé.

Ses commentaires font suite à l’appel lancé lundi par le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la communauté internationale pour qu’elle reconnaisse la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, en disant que le président russe, Vladimir Poutine, apprécie à quel point le plateau stratégique est important pour Israël.

“Le statut des hauteurs du Golan est déterminé par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies”, a déclaré M. Lavrov aux journalistes à Moscou. “Changer ce statut en évitant le Conseil de sécurité, de mon point de vue, constituerait une violation directe de ces résolutions.”Lire la suite sur jforum.fr