Mort d’un Palestinien dans l’indifférence générale, normal cela se passe au Liban

Un « réfugié palestinien » est décédé dimanche des suites de ses blessures dont il avait été victime en raison des récents affrontements qui ont eu lieu dans le camp terroriste palestinien de Aïn el-Héloué (Liban-Sud), rapporte l’Agence nationale d’information Ani. Ahmad Khalil, alias « Abou Aïcha Sataflo », est décédé à l’hôpital Al-Raï à Saïda. Son décès porte le bilan des affrontements à deux morts et deux blessés. Les combats avaient éclaté le 23 février après le retrait du Fatah d’un comité conjoint chargé de la sécurité à l’intérieur du camp. Depuis, un calme relatif règne dans la zone.

Aïn el-Héloué est le plus grand camp terroriste palestinien du Liban. L’armée libanaise, aux termes d’un accord très ancien, n’y entre jamais et la sécurité est assurée par les factions terroristes palestiniennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *