Mort de Joachim Ronneberg, le résistant norvégien à l’origine du sabotage du programme nucléaire nazi

Héros norvégien à l’origine de l’une des plus importantes opérations de sabotage contre les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale, Joachim Rønneberg est mort dimanche 21 octobre, à 99 ans.

Il avait dirigé un groupe composé d’à peine neuf hommes qui sabotèrent dans la nuit du 27 au 28 février 1943 une usine norvégienne produisant de l’eau lourde, portant un coup d’arrêt au programme de recherches nucléaires de l’Allemagne nazie.

L’un des héros de la résistance norvégienne

Ronneberg est probablement le dernier des résistants les plus marquants à s’en être allé”, a déclaré la Première ministre norvégienne, Erna Solberg, à l’agence locale NTB.Lire la suite sur jforum.fr