Mon confinement et ma cache pendant la Shoah

 

Habituellement, dans les jours qui précèdent Yom Hashoah, je me rappelle l’année et demie que j’ai passé chaché pendant la Shoah. Durant cette période, je me terrais dans un petit appartement d’Amsterdam avec mes parents. Jusqu’à aujourd’hui, je n’a pas compris où ils ont puisé la force mentale et émotionnelle de supporter cette situation. En tant qu’enfant de 6 à 7 ans, je ne saisissais pas l’importance cruciale ni les risques que cela impliquait. Je sais à présent que 30 à 40% des Juifs cachés ont été trahis, essentiellement par des qHollandais, aux occupants allemands. Lire la suite sur jforum.fr