Moïse a été le premier à ordonner un confinement au hébreux

Nous n’avons pas le choix, nous sommes coincés à la maison. Entre les enfants et les ordinateurs, entre la cuisine et le salon. Dans la parasha de cette semaine, par contre, on quitte la maison d’esclavage pour la liberté – mais c’est justement à ce moment-là qu’on entre dans la maison. Par la journaliste Sivan Rahav Méir.

Cela semble bizarre. Au milieu de l’Exode, au plus fort de la libération d’un peuple entier, D.ieu dit à Moïse de demander à tout le monde d’entrer dans la maison, afin que chaque famille célèbre le premier Seder de l’histoire. Le rabbin Moshe Zvi Neria explique pourquoi, avec des mots qui peuvent nous aider pour le confinement en cours:

«En général, en temps de révolutions et de changements, tout le monde est poussé à l’extérieur, les affaires privées sont mises de côté, la vie de famille ne retient pas l’attention, personne ne pense que c’est vraiment le moment d’investir dans la maison.

D’abord créer la stabilité dans la sphère privée

L’Exode est conduit différemment. L’un des premiers commandements, alors que l’élan dramatique est de sortir vers la liberté, est de se rassembler et de manger le sacrifice de la Pâque à l’intérieur de la maison. Le premier Seder a encore lieu sur le sol égyptien.

Le commandement est de laisser l’enthousiasme de la foule dans les rues et sur les marchés pour rentrer dans sa tente privée. Chaque famille doit manger seule, à la maison, sans étrangers. Les personnalités publiques sont également tenues de délaisser les apparitions publiques à ce stade au profit du premier repas familial en liberté et en souveraineté. Pour que la nation tout entière soit stable, nous devons d’abord créer la stabilité dans la sphère privée. « 

Puissions-nous bientôt quitter la maison de servitude pour la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *