Mohammad Javad Zarif : « Je jouerais le jeu des prolongations si c’est indispensable »

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a dit qu’il était prêt à rester à la table des négociations à Vienne « aussi longtemps qu’il sera nécessaire » pour décrocher un accord avec les puissances mondiales sur le programme nucléaire contesté de Téhéran. Parlant aux journalistes internationaux de son balcon de l’hôtel dans la capitale autrichienne, les pourparlers ont été prolongés alors qu’ils atteignaient leur 13e jour, Zarif a dit « qu’il jouerait le jeu des prolongations si c’est indispensable. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *