Missiles Syrie. Anxiété en Israël. Tsahal en veille très active. Le « vendredi 13 ».

EDITORIAL Situation d’anxiété en Israël ? Certainement. Tout est possible au Moyen-Orient. Ce samedi matin (shabbat) très peu de réactions ont été faites par les Autorités israéliennes sur les tirs de missiles en Syrie. Dans la nuit du 13 au 14 avril la coalition internationale dirigée par les États-Unis a mené une série de frappes contre la Syrie en représailles à l’attaque chimique dans la Ghouta orientale dont les pays de la coalition attribuent la responsabilité à Damas.

En Israël, douze heures avant l’attaque les « 100 » Top leaders d’Israël connaissaient les détails. Les américains ont bien informé les israéliens (source Ynet). Le « vendredi 13 » n’est pas un bon jour (superstition oblige). Cela devait donc être le 14 Avril. Donald Trump avait, avec ses tweets, donné beaucoup de détails sur l’imminence de l’attaque. Lire la suite sur israelvalley.com