Missiles Patriot: les dangereuses retombées du ciel de cette erreur militaire

Les résidents du Nord d’Israël ont déclaré avoir entendu des explosions multiples sans apercevoir de roquettes tirées vers le territoire israélien! La censure militaire a révélé ce qui semble être une erreur: la mise en fonction des missiles Patriot pour un simple drone.

ShowImage

Ce que les résident avait entendu comme bruit sourd n’était pas les roquettes du Hezbollah mais le son des missiles Patriot en ce dimanche après-midi. Les alarmes ont donc retenti dans plusieurs villes du nord du Golan alors que deux batteries de missiles Patriot ont parsemé le ciel de leurs rayures pour tenter d’abattre un drone qui avait traversé l’espace aérien israélien depuis la Syrie. Les deux missiles intercepteurs ont manqué leur cible… Le drone semble être revenu en Syrie mais non sans conséquence.

Un civil israélien du kibboutz Ayelet Hashahar a été blessé par des éclats d’obus tombant du ciel et provenant des missiles Patriot. Mais il n’est pas le seul car une jeune fille de 14 ans qui avait fait le voyagé depuis Jérusalem a également été amené à l’hôpital après avoir été blessé à la jambe par les retombées des éclats de missile. Suite à cet incident, les avions de chasse israéliens ont parcouru le ciel pour être au contact avec l’espace aérien syrien. Déjà en septembre 2014, les missiles Patriot était rentré en action pour abattre un avion de chasse syrien Sukhoi-24 infiltré en Israël depuis  les hauteurs du Golan. Mais c’est la première fois qu’elles s’activent pour un simple drone avec les conséquences malheureuses que nous connaissons.

by Reuven Emunah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *