Miri Regev rejette « ces hypocrites de gauchistes » qui croient constituer l’élite

Les artistes de gauche disent qu’ils craignent que la ministre de la Culture ne commence par limiter les acteurs et les théâtres qui soutiennent la terreur et le boycott sans savoir où elle aboutira. Miri Regev (Likoud) ministre de la Culture et des Sports a rejeté les artistes de gauche, appelant certains d’entre eux «petits trous» (petty bores) et «hypocrites». Moins de deux semaines après qu’elle a menacé de couper le financement d’un théâtre dirigé par un acteur arabe qui glorifiait le terrorisme, des « personnalités culturelles » ont organisé une manifestation vendredi pour coïncider avec la présentation du ministre des prix de théâtre lors d’une cérémonie à Tel-Aviv.

« Le monde de la culture est un monde ingrat, » a-t-elle dit dans une interview enregistrée pour un magazine audio féminin qui a été diffusé vendredi sur la radio. « Je me dis à moi-même, pourquoi dois-je travailler pour eux ? Pour un groupe de personnes ingrates qui pensent qu’ils savent tout, alors que certains d’entre eux ne sont que de « petits trous et des hypocrites ». J’ai pris à contre-coeur le poste de ministre de la culture après les élections de mars. Je savais pourquoi je ne voulais pas prendre ce poste, je savais que je ne voulais pas travailler pour des gens vaniteux. »

Une pensée sur “Miri Regev rejette « ces hypocrites de gauchistes » qui croient constituer l’élite

  • 19 juin 2015 à 8:24
    Permalink

    Qu’elle tienne bon et qu’elle leur coupe les vivres. C’est comme en France, ils vivent tous de subventions publiques, adorateurs de l’Etat qu’ils sont ces « rebelles » de gauche donneurs de leçons…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *