Miri Regev demande l’intervention urgente du procureur général

La députée du Likoud, Miri Regev, a répondu à un rapport vendredi indiquant que le président travailliste Itzhak Herzog aurait payé une entreprise privée pour lancer une campagne contre son prédécesseur Shelly Yechimovich. Miri Regev a demandé au procureur général d’enquêter de toute urgence sur ce rapport.

Israël Hayom a rapporté ce vendredi matin que Herzog a mené pendant des années une lutte contre les réformes des entreprises de ressources humaines spécialisées en soins infirmiers, défendant ainsi les intérêts d’entreprises qui accumulent des profits énormes se chiffrant en milliards de shekels et craignaient pour leurs intérêts.

Selon A., un ancien membre senior du Parti travailliste qui s’est confié au journal, il affirme « qu’il aurait reçu des dizaines de milliers de shekels d’une entreprise de soins infirmiers pour gérer une campagne négative contre la députée travailliste Shelly Yechimovich « .

A. a décrit comment Herzog l’a enrôlé pour se battre pour défendre les entreprises de soins infirmiers, qui voulaient l’engager et ne voyaient que leurs intérêts, et comment une entreprise lui a versé généreusement de l’argent durant les primaires de 2013 pour mener une campagne contre Yechimovich, de façon à ce que Herzog en sorte vainqueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *