Migration: les premières grues cendrées arrivent dans la vallée de Houla

(Vidéo)Des milliers de grues cendrées arrivant d’Europe en route vers l’Afrique se sont arrêtées pour un rafraîchissement dans la région de Houla en Galilée. Les grues passent les heures de lumière dans les champs et, au coucher du soleil, elles se rassemblent pour une nuit près de l’étang. Dans les prochaines semaines, des dizaines de milliers devraient les rejoindre

La vallée de la Houla constitue la partie nord de la Plaine du Jourdain, l’unique partie située au-dessus du niveau de la mer. Elle est limitée à l’est par les premières dénivellations du Golan, à l’ouest par les montagnes de Galilée, au nord par le cours de Maayan-Barouh et au sud par le bloc basaltique de Kourazim. La vallée s’étend sur une longueur de 25 km et est large de 7 km.

Cette région marécageuse de la vallée du Jourdain se trouve en haute Galilée. Après la création de l’Etat d’Israël en 1948, il fut décidé d’assécher les marais existants afin de les aménager en régions agricoles. Les amoureux de la nature et les scientifiques n’étant pas satisfaits de ces mesures qui risquaient de bouleverser l’écosystème menèrent une rude bataille afin de conserver une partie de cette zone et de l’aménager en réserve naturelle.

Parfois les grues passent l’hiver en Israël

Les scientifiques estiment qu’environ 42 500 grues cendrées sont restées l’hiver dernier aux abords du lac d’Agamon dans la vallée de Houla, se nourrissant des cultures et nichant dans un lac artificiel.

Pour protéger les revenus des agriculteurs, le gouvernement nourrit les grues en leur laissant jusqu’à huit tonnes de maïs par jour.

Espèces qui passent ou nichent à Houla (liste non exhaustive)

Corbeau à queue courte, corbeau brun, guépier d’orient, perdreix de hey, Cratérope écaillé, Traquet à queue noire, Traquet à tête blanche, Rock Martin, Traquet deuil, Grue cendrée, Oedicrème criard, Huppe fasciée, Martinet noir, Vanneau éperonné, mésange charbonnière, Rollier d’Europe, pie-grièche masquée, Pie-grièche à tête rousse, tarier oriental, Perdrix choukar, Pigeon Bisé, Traquet oreillard, Rougequeue noir, Souimanga de Palestine, chouette effraie, Hibou des marais, Chevêche d’Athéna, caille, perdrix, mouette rieuse, Goeland argenté….

Canards et échassiers (liste non exhaustive)

Colvert, Pluvier, Pélican blanc, grand cormoran, l’Estarlet, Ibis falcinelle, Canard Souchet, Sarcelle d’hiver, Grèbe castagneux, Foulque Marcroulé, Cigogne blanche, Cigogne noire, Grande Aigrette, héron cendré, Aigrette Garzette, Bihoreau Gris, Martins pêcheurs etc…..

Autres habitants des marécages (liste non exhaustive)

Buffle d’eau, Rainette verte, triton, tortues, grenouilles, crapaud vert, taupe, chacal, mangouste, ragondin, loutre, murin de capaccine, campagnol, murin de campagne…..

 

Nathalie Sivan

Nathalie Sivan

Chroniqueuse invétérée de Coolamnews, Nathalie est une passionnée de la société israélienne, de ses particularismes, ses richesses humaines mais aussi de ses incohérences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *