Meurtre de Mohamed Abou Hadir. Le principal suspect reconnu irresponsable mentalement

Les 3 juges de la Cour de district de Jérusalem ont estimé au regard du dossier psychiatrique du principal suspect, Haïm Ben David, dans le meurtre du jeune Mohamed Abou Hadir, qu’il ne pouvait être tenu responsable de ses actes, même s’il ne faisait aucun doute qu’il les avait commis. Les deux autres accusés mineurs ont été reconnus coupables. L’assassinat de Mohamed Abou Hadir était survenu après l’enlèvement et l’assassinat de 3 adolescents israéliens par le Hamas en juin 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *