Mettre fin à l’illusion d’une symétrie israélo-palestinienne par Daniel Pipes

La décision du Premier ministre indien Narendra Modi de se rendre en visite à Jérusalem et non à Ramallah a suscité de nombreux commentaires. L’espoir d’une égalité de traitement remonte à la signature des Accords d’Oslo en septembre 1993, quand le Premier ministre israélien de l’époque Yitzhak Rabin serrait, au nom de son gouvernement, la […]

Lire la suite sur lphinfo.com