Messieurs les censeurs d’Israel, d’hier et d’aujourd’hui, qui êtes-vous ?

 

 

    Je viens de prendre connaissance d’un livre publié en 1968 par Jacques SOUSTELLE La longue marche d’Israel (Editions Fayard).Censeurs d’Israel, d’hier et d’aujourd’hui. Par Yehouda DJAOUI

Censeurs d’Israel, d’hier et d’aujourd’hui. Dans le chapitre 6 intitulé Les portes fermées, l’auteur qui n’est pas juif, décrit la mise en place de l’extermination des Juifs d’Europe qu’il qualifie de plus grand crime de l’histoire.

Il me semble que les Européens si prompts à critiquer et à boycotter Israel devraient, aujourd’hui, lire et relire ces pages qui décrivent l’attitude des Allemands mais aussi des Britanniques et des Français vis-à-vis des Juifs dans cette période qui a précédé la Deuxième Guerre Mondiale.

Dès 1933, en Allemagne et en Autriche, on commença à chasser les juifs des administrations, des universités, à boycotter leurs commerces et à confisquer leurs biens.

Au début, il est remarquable de constater que le chef de la section juive, le SS von Mildenstein prônait l’émigration des juifs vers la Palestine. Très vite il fut démis de ses fonctions et remplacé par le SS Herbert Haguen et par Eichmann qui fut chargé du bureau dit ‘sioniste’. L’Allemagne, disait Hagen, ne peut approuver en aucune façon la formation d’un tel Etat-monstre en Palestine !

Le rôle des britanniques

En 1939, le gouvernement britannique cédant aux menaces arabes décida de fermer aux juifs les portes de la Palestine. La flotte anglaise en Méditerranée orientale se mit à faire la chasse aux bateaux d’immigrants juifs. Et Jacques Soustelle de conclure : le Livre Blanc et l’antisémitisme nazi se trouvaient donc converger pour écraser les Juifs entre le Reich qui les chassaient et la grande Bretagne qui leur interdisait l’entrée de la Terre Promise.

La guerre éclata et la Wehrmacht continuera sa chasse aux juifs en Russie Blanche, en Ukraine, en Roumanie en Hongrie et dans les Balkans. Cette fois, il ne s’agira plus de chasser les Juifs mais de les anéantir, c’est l’annihilation (Vernichtung).

La suite est hélas connue… Les navires et rafiots de toutes sortes, transportant des immigrants juifs illégaux vont être coulés, brulés, empêchés d’arriver à Haïfa et les survivants dépouillés de leurs maigres biens.

Le 20 novembre 1940, le gouvernement mandataire annonça que les réfugiés juifs qui entreraient illégalement en Palestine seraient déportés à l’ile Maurice, dans l’Océan Indien !

…et aujourd’hui

Aujourd’hui, 70 ans après la renaissance de l’Etat d’Israel, le boycott des produits d’Israel est de nouveau prôné en France, la politique propalestinienne qui n’est qu’une forme détournée de l’antisémitisme prospère sous le masque de l’antisionisme.

Messieurs les censeurs d’Israel, le Peuple hébreu n’a plus rien à voir avec le juif des Nations. Le juif errant est arrivé comme le disait prophétiquement Albert Londres.

Aujourd’hui, les Nations qui se sont comportées de façon si peut dignes vis-à-vis des juifs chassés d’Europe ou ils vivaient depuis des siècles sont en proie a une immigration incontrôlée, venant majoritairement de pays musulmans avec la ferme intention, non pas de réclamer aides et secours mais de contribuer à la diffusion de leur culture et leur religion par leur nombre et la force de leur foi.

Et vous, mes frères et sœurs encore en exil, voulez-vous continuer à vivre notre Retour par procuration ou en participant concrètement à la construction de notre pays et en reconstruisant votre âme ?

 

Yehouda DJAOUI

Yéhouda Djaoui

Yéhouda Djaoui

Ecrivain israélien. Auteur des livres - Israël, la paix et les médias. Editions Brit Chalom 1998. - Le temps des confusions. Editions Le Manuscrit 2006. - Israël miroir du monde. Editions Persée 2009. - Quand l’Occident s’éveillera…Editions Persée 2012 -Amnésie internationale. Editions Persée 2014.

2 pensées sur “Messieurs les censeurs d’Israel, d’hier et d’aujourd’hui, qui êtes-vous ?

  • 13 août 2018 à 1:49
    Permalink

    Les Juifs qui restent en france s informent en regardant le JT de 20 heures , ils seront une fois de plus pieges , comme il y a 70 ans et plus .

    Répondre
  • 18 août 2018 à 12:59
    Permalink

    les rappels auxquels procède la première partie de cet article sont assurément bienvenus, mais on peine à comprendre sa logique : ceux des juifs qui souhaitent émigrer en Israël ne sont pas empêchés de le faire

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *