Merkel souligne l’obligation pour l’Allemagne de lutter contre l’antisémitisme

Entretien de la chancelière allemande Angela Merkel avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem, le 3 octobre 2018. (Kobi Gideon / GPO).

La chancelière allemande Angela Merkel a souligné l’obligation particulière de son pays de lutter contre l’antisémitisme lors d’un discours prononcé jeudi à Jérusalem devant le mémorial de l’Holocauste Yad Vashem, qualifiant le génocide nazi de “crime sans précédent”.

«Il y a près de 80 ans, lors de la nuit du pogrom du 9 novembre, le peuple juif allemand était confronté à une haine et à une violence sans précédent», a-t-elle déclaré à propos du pogrom de Kristallnacht.
«Mais ce qui a suivi ont été les crimes sans précédent de la Shoah et sa rupture avec la civilisation. De là découle la responsabilité éternelle de l’Allemagne de se souvenir de ce crime et de s’opposer à l’antisémitisme, à la xénophobie, à la haine et à la violence. “Lire la suite sur jforum.fr