Mère du terroriste palestinien: « fière de t’avoir donné la vie »

Comme moyen de dissuasion contre les futures attaques terroristes, Israël a démoli cette semaine la maison du terroriste Qassam Barghouti. Barghouti était l’un des terroristes qui ont assassiné la jeune israélienne de 17 ans, Rina Shnerb.

Une mère remplie de fierté de savoir que son fils est un assassin. Les terroristes du Front populaire pour la libération de la Palestine (FPLP) ont utilisé un détonateur à distance pour activer une bombe à côté de la famille Shnerb lors de leur visite au printemps de la source d’eau Danny près de la ville de Dolev au nord de Ramallah le 23 août 2019. Rina é été tuée et son père et son frère ont été blessés.

Quand à la mère du meurtrier, elle dit que sa plus grande réussite dans la vie en tant que mère a été de donner naissance à un héros:

Mère du meurtrier terroriste Qassam Barghouti: «Je dis à [mon fils Qassam], à tous [les prisonniers], que nous sommes fiers de vous. Si nous voulons parler de nos réalisations en tant que mères, alors la réalisation la plus importante que nous avons accomplie dans notre vie est d’avoir donné naissance à des héros comme vous. »

[Compte Twitter de Quds News Network, 11 mai 2020]

Les responsables de l’AP et de l’OLP ont condamné la démolition par Israël de la maison du meurtrier Barghouti.

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Muhammad Shtayyeh, a qualifié la démolition de «crime de guerre» [quotidien officiel de l’Autorité palestinienne Al-Hayat Al-Jadida , 12 mai 2020] et l’a condamnée au nom de l’ensemble du gouvernement de l’Autorité palestinienne, affirmant que «le monde» s’opposerait à cela. 

[Page Facebook du Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Muhammad Shtayyeh, 11 mai 2020]

Un autre responsable de l’Autorité palestinienne, Ramallah et la gouverneure du district d’El-Bireh, Laila Ghannam, sont même apparus sur le site de la maison du terroriste pour réconforter sa mère. Alors que Ghannam a décrit la démolition par Israël du domicile du meurtrier comme «un crime». Elle ne considère apparemment pas le meurtre d’un civil israélien – une jeune fille de 17 ans – comme un crime.

SOURCE: Palestinian Media Watch

3 pensées sur “Mère du terroriste palestinien: « fière de t’avoir donné la vie »

  • Avatar
    19 mai 2020 à 20 h 04 min
    Permalink

    Comment faire comprendre au Monde que la Paix avec ces tarés, est nul & non avenue……….??

    Répondre
  • Avatar
    19 mai 2020 à 20 h 35 min
    Permalink

    AVEC DE TELS PROPOS QUE CELA VIENNENT DE CITOYENS PALESTINIENS OU DE LEURS POLITIQUES IL N Y A RIEN A ESPÉRER DE CES FAUVES AVIDES DE SANG ISRAÉLIEN.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *