« Méchigués », des new-yorkais apprennent à leurs chiens comment aboyer en Yiddish…

Ils sont fous ces juifs-américains ! Et sans plus de façon de donner des ordres en Yiddish à leurs fidèles compagnons !

 

Encore faut-il que Médor comprenne.Voilà qui peut se faire désormais grâce à la création d’une classe de yiddish pour chiens ! Il faut dire que le « cercle ouvrier juif » qui s’occupe de votre « Toutou » pour la somme modique de 10$, n’avait jusque-là pas grand-chose à voir avec l’apprentissage d’une langue, fut-elle pour des humains ou des animaux.

C’est donc pour faire connaitre ce nouveau créneau qu’a été ordonnancée cette semaine une manifestation à New-York. Jusqu’à présent, ce groupuscule de juifs américains s’occupait davantage des problèmes de droit au travail de leurs coreligionnaires avec, il est vrai, une connotation particulière à promouvoir et encourager le renouveau de la culture yiddish à travers ce grand pays.

Zits  signifie Assis ! ,  Gut  signifie  Bien !

De là à enseigner le yiddish à ces fidèles compagnons à quatre pattes, il n’y avait qu’un pas que franchit avec souplesse et talent sa directrice générale, Ann Toback. De son côté, l’un des participants, Carrol Gardens a déclaré au « New York Times » que son chien savait à présent comment se comporter, écouter et répondre ».

Tout cela grâce à un entraîneur de chien professionnel, Mr Miguel Rodriguez, chargé de guider les chiens et leurs propriétaires mais plus encore à leur faire entrer dans la tête que « Zits » signifie « Assis ! », « Gut » signifie « Bien ! », « Nein » veut dire « Non ! » et « Kim » … « Au pied » !

D’après ce monsieur, les progrès sont aussi flagrants que rapides et il ne peut s’empêcher de se vanter que beaucoup de ces gentils cabots parlent même le yiddish beaucoup mieux que l’anglais » !

A propos…

Si vous êtes intéressé, le prochain cours de Yiddish pour chiens aura lieu le 15 octobre prochain, loin d’Israël il est vrai, mais on peut penser qu’il suffit de le leur demander poliment pour les voir aussitôt débarquer…

Bely Landerer

Bely Landerer

Avec Bely, Coolamnews vous propose un œil iconoclaste terriblement avide du monde qui l’entoure

Une pensée sur “« Méchigués », des new-yorkais apprennent à leurs chiens comment aboyer en Yiddish…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *