Massacre à Bagdad : cinq voitures piégées explosent

Cinq voitures piégées ont explosé dans Bagdad jeudi soir, tuant au moins 17 personnes, dans des attaques qui sont devenues plus fréquentes dans la capitale irakienne depuis qu’un couvre-feu de nuit vieux de dix ans a été levé plus tôt cette année, et surtout depuis le départ des Américains. La plus meurtrière des explosions, qui semblaient être coordonnés, a eu lieu dans le quartier Iskan, où cinq personnes ont été tuées, déclarent la police et des sources médicales. Les autorités irakiennes ont levé le couvre-feu à Bagdad en février, cherchant à restaurer un sentiment de normalité dans la ville, alors que des terroristes de l’Etat islamique, qui a envahi de grandes zones de territoire dans le nord et l’ouest du pays l’été dernier, combattent les forces de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *