Marine Le Pen rencontre le Président libanais anti-israélien Aoun

Le président du Liban Michel Aoun a été, lundi 20 février 2017, le premier chef d’État étranger à recevoir la candidate d’extrême droite à la présidentielle française, Marine Le Pen, qui cherche à gagner en crédibilité à l’international. Pro Hezbollah, et ennemi acharné d’Israël, M. Aoun vient d’être élu à la Présidence libanaise pour soumettre le pays du Cèdre à un contrôle absolu des Mollahs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *