Marine Le Pen refuse de se voiler, le grand mufti de Beyrouth refuse de la recevoir

Marine Le Pen, candidate d’extrême droite à la présidentielle en France, a refusé mardi de porter le voile islamique pour rencontrer le grand mufti de Beyrouth dans la capitale libanaise.

A l’arrivée de la présidente du Front National pour rencontrer Abdellatif Deriane dans ses bureaux d’Aïcha Bakkar mardi matin, il lui a été tendu un voile musulman. « La plus haute autorité sunnite du monde n’avait pas eu cette exigence, par conséquent je n’ai aucune raison de… Mais ce n’est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas », a dit Marine Le Pen, qui est repartie aussitôt. Elle faisait référence à sa visite en mai 2015 en Egypte où elle avait rencontré Ahmed al-Tayeb, le grand imam d’Al-Azhar au Caire selon Europe 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *