Marine Le Pen dénonce le laxisme des autorités contre la haine du Juif : “L’insécurité ressentie par nos compatriotes de confession juive n’est pas un fantasme”

La présidente du Front national (FN), Marine Le Pen, a dénoncé mercredi le laxisme des autorités françaises dans la lutte contre l’antisémitisme au lendemain de l’agression à Sarcelles d’un enfant juif de huit ans.

“L’insécurité ressentie par nos compatriotes de confession juive n’est pas un fantasme mais la triste réalité de la montée d’un antisémitisme virulent porté par l’islam radical. Les paroles de compassion ne suffisent pas, il faut des actes ! #Sarcelles“, a fustigé la députée sur Twitter. Lire la suite sur lemondejuif.info