Le mariage le plus fou de l’année en Israël…pour la bonne cause

Le mariage le plus fou de l’année a titré la presse israélienne. Cet été, un couple qui sort de l’ordinaire est passé sous la Houppa. Leur âge, leur profession et même le nom du marié étaient assez inhabituels.

Le couple nouvellement marié est composé de deux immigrants d’Argentine. Amalia 73 ans, a épousé Enzo Hagada Goren 79 ans (traduction du prénom de monsieur : ce n’est pas un rêve…une légende).

Enzo est une sorte de clown qui depuis son arrivée en Israël 34 ans, n’a de cesse d’apporter de la joie aux personnes âgées, plus précisément, des survivants de la Shoah. Il leur enseigne l’importance de rester toujours optimiste. L’humour est selon lui, un moteur de vie. Il enseigne sa méthode dans des ateliers très prisés, à travers le pays.

Enzo et son épouse, sont les fondateurs de l’association « Am Saméah », (un peuple heureux). Ils ont décidé de reverser l’intégralité des cadeaux de leur mariage à cette cause.

Parmi les 1500 rescapés de la Shoah qu’Enzo a côtoyé, plus de deux cents d’entre eux étaient présent dans la salle. « Nous voulions lui rendre un peu du bonheur qu’il nous procure », a lancé l’un des convives.

Mariage le plus fou
Mariage le plus fou

 

Un mariage à rebondissement

Et lorsque vous lui demandez les raisons de ce mariage tardif, il vous répond : «  Amalia mérite le prix d’Israël pour supporter de vivre avec moi. Elle voulait un mariage et nous l’avons conçu comme notre vie, avec beaucoup d’humour et de gags ».  Ainsi les deux tourtereaux se sont mis à pleurer sous la Houppa, provoquant l’hilarité générale. La bague était trop petite et le verre incassable. Même le rabbin n’a pu retenir un fou rire durant la cérémonie.

Enzo explique : « Nous travaillons bénévolement, j’ai vendu ma maison pour pouvoir poursuivre ma mission. C’est ma vision du monde. C’est une antidote contre la dépression. Auprès des survivants de la Shoah, nous changeons leur perception de la vie. L’humour sauvera l’humanité. Les adolescents se suicideront moins et les enseignants transmettrons davantage en adaptant leur cours avec humour.

C’est cela qui nous maintient en vie Amalia et moi même. »

Conquis par la personnalité et l’œuvre géniale et généreuse de ce couple, les propriétaires ont offert la salle à Petach Tikva, le traiteur a finalement refusé de se faire payer et des dizaines de vedettes du spectacle ainsi que de nombreux journalistes ont fait une apparition durant la soirée. Un joli coup de pub pour un couple et surtout pour leur association, vraiment pas comme les autres. Mazal Tov !

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *