Manuel Valls monte au créneau contre Ramadan et les médias

 

Invité du Grand Rendez-vous d’Europe 1, les Echos et CNews, l’ancien Premier ministre a été interrogé sur les accusations d’abus sexuels portés contre Tariq Ramadan.

«  Je dénonce depuis longtemps la duplicité de Tariq Ramadan  », a-t-il lancé au micro. Le qualifiant de «  soi-disant intellectuel, promoteur de la charia, prédicateur islamique  », Manuel Valls explique que l’islamologue controversé «  a fait un mal terrible à notre jeunesse, avec ses cassettes, ses prêches dans nos mosquées, ses invitations sur les plateaux, ses amitiés, ses complicités  ». Des complicités qui se trouvent dans certains médias. Le député de l’Essonne reproche à des médias d’avoir donné la parole à Ramadan. «  Je pense à Edwy Plenel  », déclare-t-il.

Manuel Valls a aussi pointé du doigt certains médias comme « Les Inrockuptibles » « Le Bondy Blog » et même Europe 1. « Et c’est toujours le même journaliste Frédéric Taddeï qui le reçoit depuis des années, comme avant, il avait reçu des personnalités comme Dieudonné ou Soral, alors on abdique », a-t-il souligné.

Ce que pensait Edwy Plenel

Edwy Plenel estimait au sujet de Tariq Ramadan, en janvier 2015, sur le plateau du Petit Journal. « C’est un intellectuel très respectable », disait-il alors avant de dénoncer une forme de racisme à l’égard du théologien :

Il y a quelque chose de très détestable à l’égard de Tariq Ramadan. Moi je lis, j’écoute tout ce qu’il a dit. On a parlé pendant 3 heures et demi, nous n’avions aucun désaccord sur le fond. Il a été très ferme dans la solidarité, sur la liberté d’expression, dans la condamnation des attentats. Et qu’est-ce qu’on dit ?  ‘Ah, il n’est pas clair. Ah, il a un double langage’. Encore une fois, je le lis et je l’écoute et je ne vois pas d’ambiguïté. Et il a fait plein de livres. Qu’est-ce que ça dit ce truc ‘il est ambiguë’ ? ‘Ah l’arabe, il est un peu fourbe. Ah l’arabe, il a double langage’. […] Il ne faut pas diaboliser quelqu’un parce que c’est un intellectuel musulman.

L’antisémitisme est profond

A propos de la nouvelle profanation de la stèle d’Ilan Halimi, Manuel Valls a affirmé que “l’antisémitisme en France est profond”.

“Merah n’était pas un loup solitaire. Il a grandi dans une famille marquée par la haine profonde des Juifs, de la France et de ses valeurs, il y a un nouvel antisémitisme qui se déchaîne actuellement, contre lequel il ne faut jamais abdiquer. Il faut mener le combat jusqu’au bout. L’antisémitisme est toujours le début de quelque chose”, a-t-il mis en garde.

 

Une pensée sur “Manuel Valls monte au créneau contre Ramadan et les médias

  • 6 novembre 2017 à 12:02
    Permalink

    nous voilà « bien », à devoir arbitrer entre l’obscurantiste T. Ramadan, le fauderche Edwy Plenel et le fascistoïde-roquet Manuel Valls…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *