Manuel Valls est un inconnu en Palestine mais très apprécié dans l’État hébreu

Manuel Valls terminera son voyage en Israël et dans les territoires palestiniens. Selon Daphné Rousseau, la correspondante de RTL à Jérusalem : “Il est un inconnu en Palestine, mais il est très apprécié dans l’État hébreu. La rencontre la plus attendue, c’est celle avec son homologue Benjamin Netanyahou, l’inamovible premier ministre israélien au pouvoir depuis sept 7 ans. Manuel Valls aura le temps de s’acclimater avant son rendez-vous avec lui : il ne le verra que le mardi 24 mai au matin. Entre-temps, le chef du gouvernement français aura inauguré une centrale solaire d’EDF, vu des start-ups et la communauté française. Il se sera recueilli aussi sur la tombe des victimes de l’Hyper Cacher”.

3 pensées sur “Manuel Valls est un inconnu en Palestine mais très apprécié dans l’État hébreu

  • Avatar
    21 mai 2016 à 12 h 17 min
    Permalink

    Oui , moi aussi , je suis choquée chaque fois que je vois Palestine !! en parlant de Palestine , il faut écrire  » la dite Palestine » car la Palestine c’était ISRAEL et la moitié de la Jordanie !! les arabo-musulmans ont la maladie d’usurper tout ce qui est juif , et grâce à la bêtise des occidentaux , ils finiront par faire du Proche Orient une TERRE exclusivement musulmane ( sur les papiers ) ! en réalités, ces pauvres hères peuvent toujours courir !!!!

    ISRAEL se défendra, en espérant un peu mieux que DAYAN s’agissant du Mont du Temple !!!

    ISRAEL VIVRA !!

    Répondre
  • Avatar
    20 mai 2016 à 16 h 43 min
    Permalink

    La « Palestine » n’existe pas (et heureusement !) ! Pas plus que les « territoires palestiniens » !

    Il s’agit de « territoires sous contrôle palestinien », ce qui n’est pas du tout pareil.

    Coolamnews, vos mots sont des armes que vous braquez sur nous tous ! Faites attention à utiliser les mots justes car, comme le disait très justement Camus, « Mal nommer les choses, c’est ajouter du malheur au monde »

    Répondre
    • Avatar
      20 mai 2016 à 17 h 44 min
      Permalink

      formellement vous avez raison, on ne devrait pas dire « Palestine » puisque cet Etat n’existe pas -mieux vaut parler des Territoires occupés et puis c’est tout

      PS. la phrase que vous attribuez à Camus, comme d’autres l’ont fait avant vous, n’est pas de lui. J’ai souvenir de l’avoir lue dans la presse d’époque (je vais tenter de retrouver la référence) dans le cadre de recherches sur… l’affaire Dreyfus : amusant, non ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *