Malgré l’ultimatum lancé au premier ministre, Bennett reste au sein du gouvernement sans obtenir le poste de ministre de la Défense

Le ministre de l’Education, Naftali Bennett et la ministre de la Justice, Ayelet Shaked, ont annoncé lundi matin lors d’une conférence de presse qu’ils ne démissionneraient pas, malgré la menace lancée il y a deux jours à Benjamin Netanyahou par leur parti Bait Hayehoudi de quitter le gouvernement si Bennet n’obtenait pas le poste de ministre de la Défense. ennett aurait-il aussi été sensible aux promesses, lors de cet intervention télévisée de Netanyahou, de « bientôt changer de cap ».Lire la suite sur tel-avivre.com