Malgré les preuves de la duplicité iranienne, la France veut continuer à « discuter »

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drihan a fait une déclaration déconcertante concernant l’attitude adoptée par la France face à l’Iran et à son programme nucléaire: « Les derniers gestes de l’Iran dans le sens d’un désengagement de l’accord sur le nucléaire sont négatifs mais réversiblesLire la suite sur lphinfo.com