Malgré la perte de son œil, l’homme qui a combattu le terroriste reste fort

« J’aime mon peuple et la terre d’Israël, c’est ce qui me définit, c’est la mission de ma vie, et je ne veux rien d’autre, » dit Shuki Gilboa, qui a été grièvement blessé lorsqu’il était confronté il y a une semaine à un terroriste, celui qui a sauvagement poignardé dans son sommeil une enfant de 13 ans, Hallel Yaffa Ariel.

Jeudi dernier, un terroriste palestinien s’est infiltré à Kiryat Arba et a assassiné Hallel Yaffa Ariel dans sa maison. Shuki Gilboa et d’autres hommes de l’équipe de sécurité de la communauté ont accouru sur les lieux et se sont retrouvés confrontés au terroriste qui les menaçait, le couteau à la main. Le terroriste a été abattu, mais Gilboa a été grièvement blessé au cours de la confrontation et a perdu son œil droit.

Après le réveil, Gilboa a déclaré à sa femme, Shulamit : « J’aime mon peuple et la terre d’Israël, c’est la mission de ma vie de la défendre, je ne veux rien d’autre. » Sa femme, en entendant ces mots, a poursuivi dans cet esprit : « Nous continuerons à nous battre. »

« J’ai eu le sentiment que quelque chose arrivait à mon mari, et j’ai demandé à entrer à l’intérieur de l’ambulance. J’ai arrêté son hémorragie à la tête quand nous l’emmenions à l’hôpital. Nous allons rester dans cette ville et continuer à nous battre pour notre communauté et pour la Terre d’Israël. Nous allons défendre notre pays. La terre d’Israël fait partie de nous. »

Shulamit Gilboa est infirmière à l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem et bénévole comme les ambulanciers qui ont transporté son mari. Elle est arrivée sur le lieu de l’attaque et a traité son mari. Il a été transféré à Hadassah Ein Kerem depuis son hospitalisation. Bien que sa situation se soit améliorée, il souffre toujours de blessures modérées.

Dimanche, un major de Tsahal, qui a perdu son œil pendant la guerre de 2014 à Gaza a visité Gilboa par solidarité. L’officier, dont le nom est tu pour des raisons de sécurité, était commandant adjoint d’une unité d’élite pendant les combats. Il a dit à Gilboa que, malgré sa blessure, il a depuis terminé ses études universitaires et est retourné à l’armée.

Les parents du soldat israélien tombé, le Sgt. Oron Shaul, dont le corps est détenu par le Hamas depuis la guerre de Gaza, sont arrivés à la maison de la jeune fille assassinée et ont présenté leurs condoléances. Dès que Zehava Shaul est entré dans la maison, la mère de Hallel, Rina, s’est avancée vers elle et lui a dit : « La mère de l’ange, la mère de Oron Shaul, est venu présenter ses condoléances Mais nous sommes ceux qui avons besoin de réconfort, comme toi. » Puis elle a ensuite étreint Zehava.

Zehava Shaul lui a alors répondu : « Nous devons rester forts. » Rina Ariel lui a répliqué : « J’espère qu’Oron protège ma fille là-bas… La violence ne résout rien dans la société israélienne, nous devons poursuivre le dialogue et nous devons nous aimer les uns les autres et comprendre qu’il existe d’autres façons de résoudre les différends. »

5 pensées sur “Malgré la perte de son œil, l’homme qui a combattu le terroriste reste fort

    • Avatar
      4 juillet 2016 à 17 h 51 min
      Permalink

      D avoir laisse passe le tueur pour aller se monter au media

      Répondre
    • Avatar
      5 juillet 2016 à 9 h 56 min
      Permalink

      Quel courage ! d avoir ete se promener a la place d etre a son poste.

      Répondre
  • Avatar
    5 juillet 2016 à 10 h 03 min
    Permalink

    Les Israeliens sont reputes pour la peter en securite sans faire quoique soit pour nous proteger

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *