Malgré la crise sanitaire, le PIB d’Israël continue à croître

Quest-ce que le produit intérieur brut (PIB). C’est l’indicateur économique qui permet de quantifier la valeur totale de la « production de richesse » annuelle effectuée par les agents économiques (ménages, entreprises, administrations publiques) résidant à l’intérieur d’un territoire.

Le ministère des Finances israélien a annoncé que le PIB augmenterait de 7,1 pour cent cette année. Il s’agit d’un taux plus élevé que les prévisions précédentes. Le PIB était annoncé à 5,5 pour cent et il était prévu à 4,7 pour cent en 2022 (ou 5,5 pour cent selon les estimations de la Banque centrale israélienne). Le ministère des Finances confirme ainsi que le recul observé en 2020 à cause de la crise du coronavirus a été compensé cette année.

Le redressement s’explique par une reprise sensible de l’économie israélienne. Mais pas seulement ! On a également constaté une forte augmentation de la consommation privée. Les exportations ont nettement augmenté. Certains secteurs du tourisme ont redémarré. En outre, les chiffres ont été légèrement modifiés par le Bureau central des statistiques suite à la légère réduction de la hausse du prix des produits.

SOURCE : GLOBES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *