Main d’œuvre pas chère : plus de 1000 turcs combattent dans les rangs d’ISIS

Une enquête du New York Times dévoile que plus de 1000 citoyens turcs ont rejoint les rangs d’ISIS pour un salaire de 150 Dollars par jour. Selon l’enquête, la Turquie est le plus gros exportateur de main d’œuvre pour ISIS faisant partie de l’OTAN et sa liberté de mouvement a la frontière avec la Syrie permet aux recruteurs d’ISIS de faire passer les nouveaux venus en toute tranquillité.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *