Mahmoud Abbas affaibli. La vidéo qui relance la rumeur

 

Depuis maintenant 2 ans, il ne se passe pas une semaine, sans que la presse arabe n’annonce, le départ, la démission ou la succession du président (à vie) palestinien. Une vidéo publiée hier par un site arabe relance la rumeur sur l’état de santé de Mahmoud Abbas.

Quelques secondes de cette vidéo, montrée durant le weekend à la télévision palestinienne auront suffi à démontrer que le « raïs » palestinien est plutôt mal en point. Pourtant, en diffusant ces images, c’était bien l’inverse qui était visé par le service de presse de la Mouqata.

Il s’agissait d’acter le fait que Mahmoud Abbas, poursuivait ses activités. Qu’il recevait en personne les officiels, bref qu’il était aux commandes. Certes, nul ne l’a plus entendu s’exprimer depuis sa dernière série de trois hospitalisations et opération chirurgicale au mois de mai dernier. Le président de l’Autorité palestinienne s’exprime à travers des communiqués distribués aux journalistes.

Mahmoud Abbas s’affale sur son fauteuil

C’est dire si cette vidéo du vieux président (83 ans) devait renverser la vapeur. C’est le contraire qui s’est produit ! On aperçoit Abbas qui se traîne vers son fauteuil sous l’œil vigilant de l’un de ses proches collaborateurs. Puis, il se laisse littéralement tomber sur son siège… et c’est tout. On n’en verra pas davantage.

Et puisque les informations les plus contradictoires circulent sur son état de santé, les interprétations et « scoops » les plus fumeux redoublent : Cancer en phase terminal, leucémie, pneumonie, trouble cardiaques… Tout y passe !

Une seule chose est avérée depuis la diffusion de ces images. Jamais, Mahmoud Abbas n’était apparu aussi affaibli.

David Sebban

David Sebban

Fondateur et Rédacteur en chef de Coolamnews. Journaliste TV et Radio, formateur et enseignant en communication, David est spécialisé dans l'actualité proche-orientale en général et israélienne en particulier.

Une pensée sur “Mahmoud Abbas affaibli. La vidéo qui relance la rumeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *