Macron annonce la dissolution du collectif propalestinien Cheikh Yassine

 

En déplacement à la préfecture de Bobigny quatre jours après le meurtre de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution du collectif propalestinien Cheikh Yassine, « directement impliqué » dans l’attentat selon le président. Par ailleurs, le chef de l’État a affirmé que « les actions s’intensifieront » contre l’islam radical.Lire la suite sur jforum.fr