M. Erdogan accusé d’avoir espionné l’Allemagne par l’intermédiaire d’imams turcs

Orage en vue entre l’Allemagne et la Turquie. La police allemande a procédé à des perquisitions aux domiciles de quatre imams soupçonnés d’avoir espionné pour le compte d’Ankara des partisans de l’opposant turc en exil Fetullah Gülen, accusé par la Turquie d’avoir piloté le coup d’Etat manqué du 15 juillet rapporte le Figaro.

Le parquet fédéral précise dans un communiqué que les imams visés auraient agi sur un ordre transmis le 20 septembre par la Présidence des affaires religieuses turque, la Diyanet.

Selon le ministre allemand de la Justice, Heiko Maas, les quatre suspects appartiennent au Ditib, association musulmane qui fait venir des imams de Turquie.

« Il est très clair que l’influence de l’Etat turc sur le Ditib est importante. L’association doit prendre ses distances avec Ankara », dit-il dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *