M. Aoun confirme qu’il est un pantin des terroristes du Hezbollah

En déplacement en Egypte, le président chrétien libanais a encore une fois attaqué Israël, dans une démonstration de soumission complète à l’organisation terroriste du Hezbollah. « Tant que l’armée ne détient pas la force nécessaire pour faire face à Israël, nous sentons que les armes du Hezbollah sont nécessaires (…) et ne contredisent pas l’armée », a-t-il dit, défendant la « complémentarité » entre l’armée et le mouvement terroriste, qui est une des thèses du Hezbollah.

« Le fait que le Hezbollah n’utilise pas ses armes à l’intérieur du territoire n’est pas seulement une garantie donnée, mais elle est aussi un état de fait, le Hezbollah connaît les limites de l’utilisation des armes et nous lui faisons pleinement confiance », a-t-il ainsi déclaré. Ce faisant, le président Aoun a confirmé son positionnement de pantin de Téhéran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *