LVMH, Dior et Bella Hadid. Le conflit Israélo-Palestinien et l’égérie de DIOR.

 

SPECIAL ISRAELVALLEY. Bella Hadid, qui se revendique comme musulmane, égérie du maquillage Dior, est sur la sellette. La TV israélienne (12) en a longuement parlé dans son journal télévisé. Le mannequin de 24 ans a participé à une manifestation de soutien en faveur de la Palestine, le dimanche 16 mai, à New York. Une prise de position largement documentée sur les réseaux sociaux, et fustigée par l’État hébreu. Bella Hadid n’a pas été «banni de Dior». C’est un fait.Lire la suite sur israelvalley.com