Lutte contre la violence dans le sport

La police a mené une enquête de six mois auprès de « La Familia », un groupe de fans de l’équipe de football Betar Jérusalem, régulièrement associé à des actes racistes et violents. Dans le cadre de la lutte contre la violence dans le sport, la police a utilisé un agent secret qui a infiltré l’organisation, et va témoigner en tant que témoin d’Etat.

L’opération de l’agent a permis l’arrestation de 47 membres du groupe dans les premières heures de la matinée. Les personnes arrêtées sont soupçonnées de voies de fait graves, de contrebande d’armes et de matériel pyrotechnique illégal dans les stades. En outre, l’agent a réussi à recueillir des preuves contre 12 trafiquants de drogue opérant dans le nord d’Israël.

Plus de 400 policiers réguliers et frontaliers ont pris part au raid du jour au lendemain, dans lequel tous les suspects ont été arrêtés en même temps. La police a confisqué 20 grenades paralysantes, des explosifs, des grenades de gaz et de fumée, entre autres engins dangereux.

Le commandant de la police Benny Avalia a déclaré aujourd’hui dans une interview à la radio militaire: « En ce qui me concerne La Familia, c’est comme une organisation criminelle, je suis familier avec les éléments de preuve, et cela ne prendra pas fin avec des peines légères de.. suspension des stades pendant plusieurs mois. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *