L’UNWRA ouvrira ses écoles malgré sa crise financière

Les écoles des Nations unies pour les « réfugiés palestiniens » au Moyen-Orient ouvriront de nouveau leurs portes pour la rentrée, malgré le manque de fonds et les menaces du Hamas contre l’UNWRA, a annoncé l’Onu mercredi.

« Je suis heureux de déclarer ouverte l’année scolaire 2015-2016 de l’UNRWA (Agence onusienne d’aide aux réfugiés palestiniens). Les élèves retourneront à l’école conformément au programme le 24 août en Palestine (sic), le 1er septembre en Jordanie, le 7 septembre au Liban et le 13 septembre en Syrie », a indiqué le patron de l’UNRWA, Pierre Krahenbuhl, dans un communiqué.

Les écoles de l’UNRWA accueillent un demi-million d’écoliers palestiniens dans 685 établissements, dont environ la moitié dans la bande de Gaza. Le 5 août, le secrétaire général de l’Onu Ban Ki-moon avait lancé un appel pressant aux donateurs pour combler un trou de 100 millions de dollars dans le budget de l’UNRWA, « afin que les enfants de Palestine(sic) puissent commencer leur année scolaire 2015-2016 sans retard ».

Les principaux contributeurs ont été l’Arabie saoudite, le Koweït, les Emirats arabes unis, selon M. Krahenbuhl, qui a précisé que d’autres dons importants avaient été faits par la Suisse, la Grande-Bretagne, la Norvège, la Suède et la Slovaquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *